" La grâce est donnée pour ce lieu "

Je suis venue transmettre la Paix,
La paix dans les cœurs. La paix dans le monde. La paix dans l'Eglise.
Ainsi, après avoir reçu cette paix au pied de la Croix et du cœur ouvert du Christ, comme aux apôtres, je viens vous transmettre la paix du Christ, la paix du Père, la paix de l'Esprit Saint.
Je dirai plutôt, d'abord la paix qui vient du Père, car c'est lui la source de tout bien. Cette paix, il l'a donnée à son Fils. Lui, par son Esprit et par l'amour qu'il a pour l'humanité, il vous transmet la paix : cette paix qui vient de son Père.
Et moi, après avoir reçu cette paix qui vient du cœur du Christ, au pied de la Croix, je viens vous transmettre la paix du Christ. Car, dans les discordes, il n'y a pas la paix ; et Dieu est un Dieu de paix, un Dieu d'amour.  S'il n'y a pas de paix, Dieu n'y est pas, lui aussi. Et donc vous aussi, recevez cette paix, non pas pour la conserver, mais pour la transmettre à ceux qui en ont besoin. Car les dons de Dieu ne sont pas faits pour être conservés, mais pour les partager. Et donc, après avoir reçu cette paix, partagez-la donc avec ceux qui en ont besoin. Je suis venue transmettre cette paix dans cette nation.

La caractéristique de ces messages est que Marie enseigne beaucoup. C'est une maman qui prend son temps, comme toutes les mamans, qui répète sans cesse ce qui est essentiel à notre vie humaine et chrétienne et que nous oublions si vite. Elle parle parce qu'on l'écoute comme le fit saint Jean.

Elle nous rappelle que nous devons :

  • Nourrir notre foi par la parole de Dieu
  • Nourrir notre espérance en faisant la volonté de Dieu
  • Nourrir notre charité par l'Eucharistie